Recherche d’un tableau – Dieu sait si un ordinateur peut-être un outil extraordinaire en retrouvant en quelques clicks une information qui aurait pris plusieurs jours de recherche. Mais le même ordinateur peut aussi se montrer plus que tâ  tillon en ce qui concerne certains détails paraissant, au premier abord, sans importance aucune. Devant cet entêtement exaspérant, il faut savoir s’adapter.

C’est ainsi qu’il a fallu supprimer toutes les virgules, points-virgules et autres signes de ponctuation dans les titres. En effet, si on recherche une oeuvre en utilisant une ponctuation qui n’est pas celle du back-office, la réponse est : “0 résultat”.

Par contre, il faut respecter les traits d’union, traits d’union qui figurent dans l’orthographe officielle d’un lieu. Ainsi, il faut rechercher : “Beg-ar-Fry”, “Belle-ìle-en-Mer”, “Côtes-d’Armor” ; mais :  “Saint-Guénolé Penmarc’h” ;

de même, il faut indiquer l’accent circonflexe qui figure sur Île, comme : “Belle-Île-en-Mer” ou dans un titre comme “Île de Bréhat” ;

quand on fait une recherche par “Musée”, il faut soit indiquer le titre exact du Musée, soit uniquement indiquer la ville où se trouve le Musée recherché : exemple : “Musée d’Art et d’Histoire de Cholet” ou “Cholet”, mais “Musée de Cholet” ne donnera aucun résultat ;

il faut encore tenir compte du fait qu’il arrivait à Maufra d’indiquer de sa main un titre au verso de son oeuvre, titre qui a été scrupuleusement respecté. Les articles “le”, “la” ou “les” peuvent donc figurer au début d’un titre. Ainsi, en cas de recherche infructueuse, il faut penser à refaire la recherche avec ou sans article ;

les titres des oeuvres étant souvent semblables, il peut être plus facile ou rapide de rechercher une oeuvre par son lieu d’exécution.

        Photographies – Certaines photographies sont malheureusement d’une qualité moyenne, sinon mauvaise, ce qui est très regrettable. Le travail sur le catalogue critique ayant débuté en 1989, il s’agit de tirages argentiques dont, d’une part, le développement était beaucoup plus compliqué et long à obtenir et, d’autre part, la définition pouvait être moins bonne. Ces photographies seront remplacées par des images de meilleure qualité dès que possible.

        Remarques – On trouvera dans cette rubrique toutes sortes de renseignements : état de l’oeuvre au moment où elle a été vue, précisions sur le lieu et la date d’exécution, oeuvres en rapport les unes avec les autres, etc.